Le Pineau et son origine

En effet, la légende nous raconte qu'en 1589, sous le règne d'Henri IV, un vigneron charentais pris par une récolte très volumineuse, versa par mégarde du moût de raisin dans une barrique qui contenait de l'eau-de-vie de Cognac. Il mit le fût de côté pendant plusieurs années.

Quelques récoltes plus tard, ayant besoin de son récipient, il eût la surprise d'y découvrir un merveilleux breuvage. Le "Pineau des Charentes" était né.

Depuis 400 ans, les vignerons charentais s'appliquent à perpétuer l'erreur de leur ancêtre, sans cesser d'améliorer la qualité de ce merveilleux breuvage.

Le Pineau acquit ses lettres de noblesse dans les années 1930 puisqu'en 1935, par décret du 6 juillet, il accède à l'Appellation d'Origine Contrôlée qui lui confère une certaine protection.

La région est la même délimitée par le décret du 1er mai 1909. L'A.O.C. est confortée par le décret du 12 octobre 1945 qui fixe les conditions pour mériter l'appellation. L'eau-de-vie utilisée pour le mutage doit titrer au minimum 60 degrés et provenir tout comme le moût de la même exploitation.

Le Pineau doit avoir un titre alcoolique compris entre 16 et 22°. Il ne peut être commercialisé sans l'agrément d'une comission de dégustation contrôlée par l'I.N.A.O. On trouve aussi des Pineaux Vieux (5 ans) et Extra Vieux (10 ans) qui devront repasser devant la comission.

La mise en bouteille doit obligatoirement être faite dans la région de production.

Les cépages sont eux aussi réglementés :

  • Pour le Pineau Blanc, on trouve de l'Ugni-Blanc, la Folle Blanche, le Colombard, le Blanc rame, le Jurancon blanc, le Montils, le Semillon, le Sauvignon et depuis le décret du 18 mars 1998 le Merlot Noir, le Cabernet Sauvignon et le Cabernet Franc.
  • Pour le Pineau Rosé, on trouve le Cabernet Sauvignon, le Cabernet Franc, le Malbec ainsi que le Merlot.

En ce qui concerne le rendement du moût, celui-ci ne doit pas dépasser 60 hl/ha mais le rendement buttoir étant fixé depuis 1988 à 85 hl/ha.

Le mutage s'effectue en une seule fois sur un moût de raisin légèrement fermenté ou non par du Cognac rassis.

La destinée du Pineau des Charentes est gérée par le Comité National du Pineau des Charentes dont le Bureau Permanent est composé de 24 membres dont 12 viticulteurs, et 12 négociants qui s'occupent de la production, de la promotion et de la commercialisation.

Le Comité National du Pineau des Charentes est aidé dans sa tâche par la Confrérie du Franc Pineau qui lui sert d'instrument de relations publiques au travers de multiples réunions auxquelles il participe.

La commercialisation du Pineau des Charentes pose moins de problèmes que celle du Cognac avec 76 % des ventes en France. On y trouve 55 % de Pineau Blanc et 44 % de Pineau Rosé.

Avec sa grande implantation dans l'hexagone, le Pineau des Charentes est le premier vin de liqueur commercialisé en France. Mais le Pineau a su conquérir l'étranger.

Le Pineau et son origine


Remonter